SAMEDI 20 JUIN 2020

 

SORTIE DE L'ALBUM PARANÁ

DISPONIBLE ICI :


CAMPAGNE DE FINANCEMENT PARTICIPATIF

Pour nous aider à faire face à la crise liée au Corona virus et compléter le budget de production de notre disque.


EXTRAITS DE L'ALBUM SUR YOUTUBE

Huitième extrait de l'album Paraná qui sera disponible mi-juin 2020.

Une chanson d'amour désabusé sur fond de Boléro !


Septième extrait de l'album Paraná qui sera disponible mi-juin 2020.

Une balade dans le quartier d'Abasto aux son de l'âge d'or du tango !

Sixième extrait de l'album Paraná qui sera disponible mi-juin 2020.

Un dub ornithologique aux couleurs du quartier branché de Palermo Soho à Buenos Aires

Cinquième extrait de l'album Paraná qui sera disponible mi-juin 2020.

On part danser en milonga !

Quatrième extrait de l'album Paraná qui sera disponible mi-juin 2020.

Esteros del Iberá, une balade en bateau sur l'étang !

Troisième extrait de l'album Paraná qui sera disponible mi-juin 2020.

Atardecer en Corrientes, un coucher de soleil sur le fleuve !

Deuxième extrait de l'album Paraná qui sera disponible mi-juin 2020.

Sendero de Macuco, une ballade dans la jungle !

Premier extrait de l'album Paraná qui sera disponible mi-juin 2020.

Ballade le long du fleuve Paraná du Brésil à l'Atlantique.


la musique au temps du corona

A l'heure où j'écris ces lignes notre pays entame son 11ème jour de confinement suite à la pandémie liée au Covid-19.
Enfermement permettant aux services de santé de faire face à la marée montante de cas se déversant sur les hôpitaux, et dont je loue ici le dévouement, dans des conditions plus que limitées par les politiques sanitaires des dernières décennies.

Nous autres artistes musiciens et chanteurs, en plus de nous sentir totalement inutiles et impuissants dans cette crise sanitaire sans précédent, nous nous sommes brutalement vus coupés de notre public, sans qui nous ne sommes rien.

Pour l'Orchestre de poche le coup est dur : nous étions justement en train d'organiser la sortie de notre album « Paraná » et de finaliser la tournée qui devait s'ensuivre.

Et nous voici bloqués jusqu'à nouvel ordre.

Parallèlement, on assiste en cette période de confinement à une montée exponentielle de visionnages de séries et vidéos, de consultations de réseaux sociaux et de visioconférences.

Et comme nous avons fini le mixage et que la production de l'album physique n'a pas encore débuté, nous avons décidé de suivre la vague :

En attendant de vous présenter l'album en concert nous allons en dévoiler des extraits sur le net, sous la forme de petites vidéos sur notre chaîne Youtube, et qui seront relayés sur notre site internet, notre page Facebook, notre compte Instagram et notre page Soundcloud.

 

Aussi nous vous donnons rendez-vous tous les mercredi de confinement à 18h pile sur un de ces réseaux pour vous faire découvrir peu à peu ce projet, et apporter à votre confinement une touche de musique, certes, mais aussi une échappatoire vers de plus larges horizons en replaçant les morceaux dans leur contexte d'un long voyage en Argentine. En attendant ou l'album, ou le voyage lui-même !

 

Au MERCREDI 1er AVRIL donc à 18H pour notre premier extrait.

 

Et ce n'est pas une blague !


RETOUR SUR LE CONCERT DU MUSEUM :

Le concert du Muséum le jeudi 26 décembre dernier s'est déroulé en douceur sous les os du grand rorqual.
Deux sessions de 40 minutes qui ont ravi petits et grands spectateurs surpris dans leur déambulation.
Merci à Julie Maigne pour cette invitation exotique.

photo Fanny Conte


photo Arthur Bramao

Onze musiciens représentant tous les instruments de l'orchestre classique et d'autres plus contemporains pour une musique résolument moderne évoquant Aubry, Nyman, Comelade, Bregovic, Goude ou encore Tiersen.

Un ovni entre classique, théâtre et rock'n'roll

Toulouse infos

vidéo : Cha production

vidéo : Cha production



"Mes compositions reflètent la variété de mon parcours musical et mélangent allégrement baroque et rock, modes orientaux et rythmes impairs, adagios et tangos, cordes frottées et accordéon, sérénades et music-hall. Tour à tour légéres ou sombres, les mélodies portées par la richesse des timbres et des arrangements se prêtent à des images que j'ai voulu relier à une tradition de musique de scène, en incorporant au spectacle des touches de théâtre, de danse, de cirque, ou encore d'arts visuels tels que le dessin, la vidéo ou la lumière."

Bruno Coffineau

 auteur, compositeur et metteur en scène